Quand le smartphone du micro-entrepreneur gère son chiffre d’affaires

0
610

Fin 2017, M. AMGHAR, Directeur de l’ACOSS nous avait confié que l’URSSAF tra­vaille­rait en 2018 à l’élaboration d’une nou­velle offre de ser­vices en direc­tion des micro-entre­pre­neurs, réso­lu­ment tour­née vers les nou­veaux sup­ports numé­riques.

Depuis début juillet, à par­tir de son smart­phone, le micro-entre­pre­neur a la pos­si­bi­lité de gérer ses décla­ra­tions de chiffre d’affaires et de payer ses coti­sa­tions sociales cor­res­pon­dantes.

Le micro-entrepreneur quasiment obligé de déclarer en ligne son chiffre d’affaires

En 2018, les seuils de chiffre d’affaires ren­dant obli­ga­toire la décla­ra­tion en ligne ont été encore abais­sés. Si, en 2017, les seuils sui­vants ont été dépas­sés :

  • 20 700 € pour les acti­vi­tés de ventes et de loca­tions de meu­blés,
  • 8 300 € pour les pres­ta­tions de ser­vices et les acti­vi­tés libé­rales,

le micro-entre­pre­neur est désor­mais obli­ger de décla­rer son chiffre d’affaires et de payer ses coti­sa­tions sociales en uti­li­sant la décla­ra­tion en ligne.

La déclaration du chiffre d’affaires du micro-entrepreneur

Dés son imma­tri­cu­la­tion, le micro-entre­pre­neur est dans l’obligation de défi­nir les moda­li­tés de paie­ment de ses coti­sa­tions sociales. Il va donc choi­sir la pério­di­cité de décla­ra­tion (men­suelle ou tri­mes­trielle) et éven­tuel­le­ment opter pour le ver­se­ment libé­ra­toire de l’impôt.

Ces choix l’engagent pour une année civile entière. Néanmoins ils peuvent être modi­fiés pour une mise en appli­ca­tion au 1er jan­vier de l’année sui­vante :

Vous pour­rez retrou­ver dans ce dos­sier com­plet les moda­li­tés de décla­ra­tion du chiffre d’affaires par le micro-entre­pre­neur.

Le micro-entre­pre­neur va donc s’acquitter en une seule opé­ra­tion, de ses coti­sa­tions sociales et, s’il a opté pour le pré­lè­ve­ment for­fai­taire libé­ra­toire, de l’impôt sur les reve­nus de son acti­vité indé­pen­dante.

L’application “Autoentrepreneur URSSAF

Elle est dis­po­nible gra­tui­te­ment sur Play Store et App Store.

Très simple d’utilisation (c’est à sou­li­gner …), elle per­met de décla­rer le chiffre d’affaire du mois ou du tri­mestre selon la pério­di­cité choi­sie, et de payer les coti­sa­tions sociales cor­res­pon­dantes.

Le règle­ment se fait, au choix, par télé­paie­ment ou par CB. Dans le 1er cas, le micro-entre­pre­neur aura à sai­sir son relevé d’identité ban­caire et à vali­der un man­dat SEPA. Cette opé­ra­tion revêt un carac­tère défi­ni­tif et sera dis­po­nible sans démarche sup­plé­men­taire à la pro­chaine décla­ra­tion.

Screenshot_20180731-150246

Le micro-entre­pre­neur peut uti­li­ser à la fois son compte Net-entre­prises (sur un ordi­na­teur de bureau) et cette appli­ca­tion qui sont rat­ta­chés à son unique compte coti­sant de tra­vailleur indé­pen­dant ouvert à l’URSSAF

L’URSSAF a donc engagé une vraie révo­lu­tion en déci­dant à la fois une refonte totale de son offre de ser­vices mais éga­le­ment un “coup de jeune” des appli­ca­tions mises à la dis­po­si­tion des micro-entre­pre­neurs.

L’application smart­phone est une pre­mière étape tan­dis que l’on annonce déjà une refonte com­plète du site “lautoentrepreneur.fr”. Il faut recon­naître qu’il était temps !!!

SHARE

COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE