Devenez micro-entrepreneur, l'UPSME est à vos cotés

L’UPSME a décidé de mettre toutes ses compétences et son expertise dans l’accompagnement de tous les porteurs de projet qui souhaitent devenir micro-entrepreneur.

Nous avons donc développé un « pack jeune créateur » pour répondre à toutes les attentes et les interrogations du micro-entrepreneur qui va découvrir sa vie d’entrepreneur individuel.

 

Devenez micro-entrepreneur, l’UPSME est à vos cotés

Ce pack a été conçu pour accompagner le futur micro-entrepreneur dés ses premiers pas dans la réalisation de son projet entrepreneurial. Pendant une durée de 12 mois, à compter de son adhésion à l’UPSME, il pourra ainsi compter sur toute notre expertise pour d’une part nous confier la mission de l’immatriculer et d’autre part, pour être aidé et formé à toutes les démarches administratives dans son rôle de chef d’entreprise.

Ce pack comprend :

    • Prise en charge complète, pour le compte du futur micro-entrepreneur, de la déclaration d’activité sur Guichet-entreprises.fr
    • Etablissement de l’imprimé ACCRE avec toutes les instructions d’envoi et de suivi.
    • Suivi journalier de la réception de l’avis de situation SIRENE de l’INSEE.
      • Intervention auprès du CFE compétent si le délai d’immatriculation se prolonge au-delà de 15 jours.
    • Suivi et contrôle de tous les documents d’affiliation
      • Notification d’affiliation de la Sécurité Sociale des Indépendants pour le contrôle de l’affiliation au régime de la micro-entreprise et de l’organisme conventionné pour la prise en charge des frais de santé.
      • Mémento fiscal du service des Impôts aux Entreprises pour le contrôle de la nature de l’imposition : micro-BIC ou micro-BNC.
      • Intervention immédiate auprès de ces organismes avec demande de rectification si une anomalie est détectée.
    • Suivi de l’accord ACCRE.
      • Intervention auprès de l’URSSAF si aucune réponse n’est donnée à la fin du délai d’un mois à compter de l’envoi de la demande. Demande de la mise en application du principe que le « silence de l’administration vaut acceptation ».
      • Suivi de la mise en place de l’ACCRE sur les bordereaux de cotisation.
      • Intervention auprès de la SSI si les taux affichés n’en tiennent pas compte.
    • Suivi et contrôle de la 1ére déclaration de chiffre d’affaires
      • Aide pour compléter les bonnes lignes en fonction de l’activité exercée et du régime micro-fiscal (BIC ou BNC).
      • Création et validation de l’espace personnel sur Net-entreprises (déclaration dématérialisée)
      • Envoi d’un tutoriel complet au micro-entrepreneur.
      • Une aide en ligne pour la première utilisation est réalisée.
    • Aide pendant 12 mois pour toute question ou précision
      • Un numéro de téléphone et une adresse mail dédiés permettent au micro-entrepreneur d’être en contact quasi-permanent avec l’UPSME.
      • Une réponse est assurée immédiatement en cas d’urgence ou sous 24 heures dans tous les autres cas.

Cette offre globale permet au micro-entrepreneur de se libérer de l’angoisse, parfois la peur, ressentie dés lors que l’on découvre l’univers compliqué et semé d’embûches de entrepreneuriat individuel.

Il peut alors se consacrer à l’essentiel : travailler à la réussite de son projet et mener à bien toutes les actions entreprises pour le démarrage de son activité.

Cette formule est facturée 50 € pour une année complète (de date à date).

Si vous souhaitez nous contacter avant de nous rejoindre, notre boite mail contact est à votre disposition : contact@upsme.fr

Vous pouvez aussi nous appeler : 06.78.35.50.84.

N’hésitez plus. Comme plus de 1200 micro-entrepreneurs, rejoignez la communauté de l’UPSME. Vous pourrez ainsi constater par vous-même que dans une association, l’humain est bien plus important que le numéro de votre carte bancaire !

Rejoignez la communauté de l’UPSME et devenez micro-entrepreneur(e)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Cet article a 4 commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis en pleine démarche pour devenir auto entrepreneur (numéro de Siret déjà obtenu) je souhaiterais donc savoir si votre aide est encore possible pour les démarches qui suivent les étapes que j’ai déjà passées ?

    Cordialement
    Melle Greslé Amandine

    1. Bonsoir Amandine
      Oui ! Nous vous prendrons en charge juste après la deuxième étape. En clair, nous commencerons notre travail d’accompagnement avec la vérification de toutes vos affiliations.
      Appelez-moi au 06.78.35.50.84. Je vous donnerai toutes les modalités.
      Bien cordialement.
      Eric.

  2. Bonjour Eric,

    Comme beaucoup de personnes, je caresse le rêve d’être indépendant, du moins en partie.
    En effet, je suis actuellement intérimaire et j’alterne les phases d’activités sous forme de missions ponctuelles et les phases de chômage indemnisées.
    J’aimerais développer une micro entreprise en activité secondaire uniquement pour pouvoir tester et éventuellement développer une idée tout en conservant un filet de sécurité dans le régime général.
    Ma question est de savoir si, en créant cette micro entreprise en activité secondaire, je peux rester dans mon statut de demandeur d’emploi (sans faire de déclaration spécifique au Pôle emploi et à la CAF) et continuer à obtenir les indemnités chômage normalement au fil des fins de missions ainsi que les aides de la CAF?
    La lecture de différents témoignages sur le web ne me rassure pas vraiment…
    La déclaration du statut microentrepreneur, même en activité secondaire, semble entraîner une foule de suppression d’aides pour nous laisser dans le vide avec un statut d’indépendant sans garantie pour l’avenir…

    Je vous remercie beaucoup pour votre aide.

    1. Bonjour,
      A la question de savoir si vous pouvez être micro-entrepreneur sans rien changer de vos relations avec pôle emploi, la réponse est malheureusement non ! Vous devrez vous actualiser à pôle emploi et déclarer les revenus de votre micro-entreprise. pôle emploi ajustera votre indemnisation en fonction de cette déclaration et ne vous versera l’intégralité de vos indemnités qu’avec la justification de vos revenus de travailleur indépendant. en attendant cette justification, vous toucherez 80% de vos droits. Pour la CAF idem. Obligation de déclaration de vos revenus de micro-entrepreneur. En clair, vous ne pouvez pas avoir le beurre, l’argent du beurre et tout le reste … A vous de faire un choix.
      Bien cordialement.
      Eric.

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Utilisation des cookies

Ce site utilisent des cookies pour vous connecter et afficher les articles en conséquence. Ces informations ne seront pas utilisé pour autre choses. Veuillez cliquer sur « Accepter » pour naviguer sur le site.