Micro-entrepreneur et VDI, UPSME-VDI sera à vos côtés

0
588
micro-entrepreneur-vdi

Le 1er sep­tembre 2019, nous lan­ce­rons UPSME/VDI.

Cette entité va se mettre immé­dia­te­ment au ser­vice de toutes celles et de tous ceux qui sou­haitent deve­nir VDI en cumu­lant leur acti­vité de micro-entre­pre­neur, ou l’inverse ou pour être sim­ple­ment VDI.

Nous serons à vos côtés pour la créa­tion de votre sta­tut, pour vous expli­quer son fonc­tion­ne­ment, les démarches que vous avez à faire et pour vous défendre en cas de dif­fi­culté ou de litige. Nous serons éga­le­ment à vos cotés pour la rédac­tion de vos propres condi­tions géné­rales de vente (obli­ga­toires sur tous vos devis et fac­tures).

Dés à pré­sent, vous dis­po­sez d’une adresse mail spé­ci­fique pour prendre contact avec nos ser­vices : vdi@upsme.fr

Rejoignez-nous en com­plé­tant dés à pré­sent votre bul­le­tin d’adhésion à l’UPSME-VDI.

L’UPSME-VDI sera aux côtés des Micro-Entrepreneurs et VDI

Vous connais­sez l’UPSME pour son action auprès des micro-entre­pre­neurs pour les aider, les accom­pa­gner, les for­mer et les défendre. Aujourd’hui, nous sommes deve­nus, après quatre années d’existence, le réfé­rent incon­tour­nable auprès des orga­nismes sociaux que sont la SSI et l’URSSAF et des autres orga­nismes sociaux ou fis­caux.

Fort de ce constat, et pour être tous les jours au plus près des micro-entre­pre­neurs, nous nous sommes aperçu depuis quelques mois, que nombre d’entre vous sou­hai­tait cumu­ler une acti­vité de ven­deur à domi­cile indé­pen­dant (VDI). Nous avons éga­le­ment fait le constat, par­fois alar­mant, des pro­blèmes ou dys­fonc­tion­ne­ments sui­vants :

  • Difficulté de la part du Centre des Formalités des Entreprises (CFE) pour décla­rer l’activité de VDI et/ou de micro-entre­pre­neur, quand ce n’était pas un refus pur et simple en deman­dant la clô­ture préa­lable de l’activité en cours ;
  • Difficulté à pro­cé­der à la démarche de créa­tion du sta­tut de VDI et/ou de micro-entre­pre­neur ;
  • Pratiques dou­teuses de la part de cer­taines entre­prises de vente à dis­tance qui sug­gèrent, voire imposent, la ces­sa­tion du sta­tut de VDI pour le sta­tut d’entrepreneur indi­vi­duel sous le régime de la micro-entre­prise, au pré­texte fal­la­cieux que le vdi ne peut exer­cer que sous le régime de la micro-entre­prise ;
  • Difficulté à com­prendre que l’on puisse être à la fois sala­rié et tra­vailleur indé­pen­dant en étant VDI man­da­taire.

Nous espé­rons que vous serez nom­breuses et nom­breux à nous rejoindre au sein de l’UPSME/VDI. Dans tous les cas, sachez que vous pour­rez comp­ter sur notre impli­ca­tion et notre dévoue­ment à vos côtés.

Vous avez su me faire confiance pour vous accom­pa­gner dans votre acti­vité de micro-entre­pre­neur. Je suis per­suadé qu’il en sera de même pour celle de VDI

Eric MATTEI — Président de l’UPSME.

COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE