Adhérez
à l'UPSME!


déjà adhérent

espace membre

Contrairement à d’autres pro­fes­sion­nels entre­pre­neurs ou sala­riés, les micro-entre­pre­neurs sont livrés à eux-mêmes.

L’absence de moyens déployés par le gou­ver­ne­ment lors de la créa­tion du régime en 2009 puis le dés­in­té­rêt glo­bal de tous les acteurs de l’entrepreneuriat pour cette popu­la­tion trop hété­ro­gène et aux reve­nus trop faibles a forcé cette com­mu­nauté à se débrouiller par ses propres moyens.

Le cumul d’absence de consi­dé­ra­tion et d’information a contri­bué à pour com­mu­ni­quer auprès des micro-entre­pre­neurs d’une part, infor­mer et for­mer les orga­nismes para-éta­tiques et les chambres consu­laires d’autre part
Le bilan est sans appel :

  • un micro-entre­pre­neur sur deux ne fac­ture pas
  • le chiffre d’affaires des micro-entre­pre­neurs éco­no­mi­que­ment actifs est de 13 000 €

C’est la rai­son de la créa­tion de l’UPSME qui a pour objec­tifs d’accompagner les micro-entre­pre­neurs, les infor­mer, les pro­fes­sion­na­li­ser et enfin les faire res­pec­ter comme des entre­pre­neurs à part entière.

Être syndiqué(e) à l’UPSME ouvre des droits.

Le droit d’être accompagné(e)

L’UPSME, au tra­vers de ses sta­tuts, a fait le choix de la démo­cra­tie. Elle décide de ses orien­ta­tions avec ses adhé­rents qui sont regrou­pés régio­na­le­ment au sein d’une sec­tion syn­di­cale qui sera repré­sen­tée lors des congrès.
Le rôle que vous allez jouer dans cette sec­tion est au cœur de la vie syn­di­cale : vous allez don­ner votre opi­nion, débattre et par­ti­ci­per à la prise de déci­sion, de vous impli­quer et exer­cer, si vous le sou­hai­tez, des res­pon­sa­bi­li­tés.

Le droit d’être professionnalisé(e)

La for­ma­tion quand on exerce une acti­vité indé­pen­dante est indis­pen­sable.
Le res­pect des normes, des obli­ga­tions et des règles à res­pec­ter selon l’activité sont un véri­table imbro­glio qui affecte de manière consé­quente le temps que l’on consacre à l’exercice de notre métier et au déve­lop­pe­ment de son affaire. A ce pro­pos l’UPSME va mili­ter pour une sim­pli­fi­ca­tion de la vie éco­no­mique afin que l’énergie que vous déployez tous les jours soit au ser­vice de votre épa­nouis­se­ment per­son­nel et à pro­duire une richesse sup­plé­men­taire dont notre pays ne pourra tirer qu’un meilleur parti.
L’UPSME a par­fai­te­ment conscience que vous ne pou­vez pas maî­tri­ser l’ensemble de ces régle­men­ta­tions tant juri­diques, sociales ou fis­cales. C’est pour­quoi elle aura pour mis­sion de vous pro­po­ser des for­ma­tions ouvertes à l’ensemble des micro-entre­pre­neurs, qu’ils soient adhé­rents ou pas, en acti­vité ou durant leur par­cours de créa­tion.

Le droit d’être informé(e)

L’UPSME dis­pose d’un site inter­net dédié : me-services.fr sur lequel vous allez pou­voir retrou­ver un panel com­plet de ser­vices qui va des dos­siers spé­ci­fiques, des articles sur l’actualité du régime, un forum animé par des pro­fes­sion­nels et classé par thème (juri­dique, social, fis­cal, comp­table, etc.), des liens utiles, des docu­ments indis­pen­sables à la créa­tion et à la ges­tion de votre micro-entre­prise et enfin des flux rss qui per­mettent de connaître en temps réel les nou­veau­tés du régime et de la créa­tion d’entreprise.
L’UPSME dis­pose éga­le­ment d’une lettre d’information men­suelle envoyée auto­ma­ti­que­ment sur votre boite mail et qui fait la syn­thèse des infor­ma­tions parues.

L’objectif est que vous soyez informé afin de pou­voir avoir une opi­nion et ainsi par­ti­ci­per au débat et déci­der ensemble des orien­ta­tions de votre syn­di­cat.