Le mode d’emploi que nous mettons à votre disposition va vous permettre de déclarer votre chiffre d’affaires et de payer les cotisations sociales correspondantes. Cette démarche se fait à partir de votre espace personnel sur le site de l’URSSAF dédié à la micro-entreprise (auto-entreprise) : lautoentrepreneur.urssaf.fr. Nous supposerons, dans notre démonstration, que votre espace personnel est créé.

Nous reviendrons également sur la possibilité de déclarer le chiffre d’affaires réellement encaissé et payer un montant de cotisations sociales différent de celui calculé par l’URSSAF.

Comment déclarer mon chiffre d’affaires de micro-entrepreneur ?

Comment renseigner mes moyens de paiement ?

Étape n° 1 : sur la page d’accueil de votre espace personnel, vous allez utiliser l’onglet « Mon compte » et ensuite l’option « Mes moyens de paiement ».

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Étape n° 2 : La page qui s’ouvre va vous permettre de saisir les coordonnées de votre banque en utilisant les références de l’IBAN et du BIC présents sur votre R.I.B.

La simple saisie de vos coordonnées bancaires déclenche AUTOMATIQUEMENT la désignation du débiteur (vous) et du créancier (URSSAF). Pour valider votre saisie, vous cochez la case par laquelle vous acceptez les CGU et vous cliquez sur la touche « Valider ».

Étape n° 3 : Vous confirmez l’ajout du mandat en cliquant sur « CONFIRMER ».

Étape n° 4 : une boite de dialogue vous informe de l’ajout correct du moyen de paiement.

Si vous avez saisi plusieurs mandats, on va vous demander si vous souhaitez placer le mandat que vous venez de saisir, en moyen de paiement favori. Vous êtes libre d’accepter ou de refuser cette demande.

Comment déclarer son chiffre d’affaires et payer les cotisations sociales correspondantes ?

Sur la page d’accueil de votre espace personnel, l’URSSAF va vous proposer plusieurs onglets. Celui qui nous intéresse est l’onglet « Déclarer et payer », et plus particulièrement l’option « Mon échéance en cours ». Vous allez donc cliquer sur cette option.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Étape n° 1 : la page qui s’ouvre va vous proposer de saisir votre chiffre d’affaires encaissé pour le mois qui est indiqué juste en dessous de « Ma déclaration ». L’URSSAF vous indique également que vous avez deux démarches à faire pour valider la déclaration :

  • Déclarer votre chiffre d’affaires avant la date et l’heure butoir
  • Effectuer le paiement des cotisations sociales correspondantes avant ces mêmes date et heure butoir.

Vous allez devoir saisir votre chiffre d’affaires dans une ou plusieurs cases, en fonction de son type d’imposition :

  • Le CA des « Autres prestations de services » correspond à l’imposition des BNC (34%) ;
  • Le CA des « Prestations de services commerciales ou artisanales » correspond à l’imposition des BIC Prestations (50%) ;
  • Le CA des « Ventes de marchandises » correspond à l’imposition des BIC Ventes (71%).

À retenir. C’est à la DGFiP et à votre Service des Impôts aux Entreprises (SIE) de votre département de vous préciser le type d’imposition de votre chiffre d’affaires. Pour cela, vous devez être en possession d’un mémento fiscal ou d’une attestation fiscale précisant cette imposition. Si vous n’avez pas ce document, mettez-vous en relation avec votre Centre des impôts ou, si vous êtes adhérent de l’UPSME, avec votre référent qui vous indiquera la marche à suivre.

Le chiffre d’affaires à saisir doit être arrondi à l’euro inférieur ou supérieur en fonction de cette règle très simple :

  • Votre CA s’élève par exemple à 1456,42 €, vous saisirez 1456 € car les 0,42 sont inférieurs à 0,50
  • Votre CA s’élève à 1456,65 €, vous saisirez 1457 € car les 0,65 sont supérieurs à 0,50

Quand vous avez saisi votre chiffre d’affaires, vous cliquez sur la touche « SUIVANT ».

Étape n° 2 : la page suivante vous indique le montant détaillé de vos différentes cotisations, en fonction des cases que vous avez complétées à la précédente page.

Bloc n° 1 – L’URSSAF vous précise également si vous avez opté, ou pas, pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu. Ceci afin d’expliquer un éventuel taux principal qui serait supérieur aux taux normal. Cette option pour le VFL majore le taux normal de cotisation de :

  • 1% pour le CA des ventes de marchandises,
  • 1,70% pour le CA des prestations de services,
  • 2,20% pour le CA des autres prestations de services.

Bloc n° 2 – La dernière ligne récapitule votre situation comptable actuelle auprès de l’URSSAF et fait donc apparaître :

  • Un éventuel crédit en votre faveur,
  • Un paiement antérieur déjà effectué,
  • Le total à payer qui tient compte de votre déclaration, et votre situation comptable évoquée ci-dessus.

Vous cliquez sur la touche « VALIDER »

Étape n° 3 : une boite de dialogue vous demande la confirmation de votre déclaration. Vous cliquez sur « OUI »

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Une 2ème boite de dialogue vous confirme que votre déclaration (de chiffre d’affaires) est enregistrée. Vous pouvez cliquer sur « FERMER »

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Étape n° 4 : à ce stade, vous venez d’accomplir la 1ère partie de la démarche de déclaration de votre chiffre d’affaires. Vous devez désormais procéder au règlement des cotisations sociales correspondantes.

La fenêtre qui s’ouvre à présent va vous proposer de les payer. Tout est déjà pré-coché : le paiement du solde et le paiement par mandat. Il vous suffit donc de cliquer sur le bouton « Payer via ce mandat ».

Étape n° 5 : vous pouvez alors visualiser la confirmation de votre paiement :

  • La date et l’heure de son enregistrement par l’URSSAF,
  • Selon la date à laquelle vous avez effectué la démarche, la possibilité de modifier la déclaration (CA déclaré et/ou cotisations payées).

Il ne vous reste plus qu’à télécharger et à conserver précieusement le justificatif de votre déclaration en cliquant sur le bouton « Télécharger un justificatif ».

Le justificatif vous permet de conserver la preuve de votre démarche en vous assurant qu’il comporte bien vos différentes déclarations :

  • Cadre 1 : La déclaration de votre chiffre d’affaires ;
  • Cadre 2 : Le montant des cotisations, calculées en fonction de votre déclaration dans le cadre 1 ;
  • Cadre 3 : Le montant de votre télépaiement, c’est-à-dire le montant payé.

Attention : Si le montant du télépaiement n’est pas renseigné (à 0), c’est que vous n’avez pas validé correctement la dernière étape de votre déclaration et vous ne serez pas débité à la date prévue.

Comment déclarer son chiffre d’affaires et payer des cotisations sociales différentes ?

Des évènements particuliers ou des raisons personnelles peuvent vous amener à ne pas pouvoir ou vouloir payer normalement vos cotisations sociales. C’est tout à fait possible en respectant néanmoins la règle essentielle qui consiste à déclarer normalement le chiffre d’affaires réellement encaissé au cours de la période concernée et à indiquer dans la case prévue à cet effet le montant que l’on souhaite payer.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il ne faut jamais oublier que la déclaration de chiffre d’affaires va au-delà du simple paiement de cotisation sociale. Cette déclaration va vous servir pour des démarches qui peuvent s’avérer très importantes pour le versement de certaines prestations sociales ou pour certaines obligations déclaratives comme les impôts par exemple :

  • Versement de prestations sociales :
    • Prime d’activité. Pas de CA, pas de prime d’activité
    • Allocation logement : calcul erroné qui obligera le micro-entrepreneur à rembourser la CAF
  • Versement des indemnités Pôle emploi : l’absence de CA entraîne automatiquement l’intégralité de l’ARE qui obligera le micro-entrepreneur à rembourser, tôt ou tard, le trop-perçu.
  • Si ce chiffre d’affaires n’est pas réintégré un jour (oubli), le micro-entrepreneur aura tout simplement fait une fausse déclaration :
    • Bénéfice imposable faux et risque de redressement en cas de contrôle et/ou calcul erroné du taux de prélèvement du foyer fiscal.
    • Risque d’une erreur de calcul des trimestres retraite,
    • Risque d’erreur dans le calcul de la pension de retraite avec la prise en compte des revenus perçus au cours de la carrière professionnelle.

C’est donc pour toutes ces bonnes raisons qu’il convient de procéder de la manière que nous allons vous expliquer :

1ère étape : déclarer son chiffre d’affaires

Vous commencez par saisir normalement le chiffre d’affaires dans la case correspondante à la nature de votre activité. Jusque-là, rien de différent de que l’on vous a expliqué précédemment dans ce tutoriel. Vous cliquez ensuite sur « Suivant ».

Vous cliquez sur « SUIVANT ».

ATTENTION : Pour celles et ceux qui avaient déjà saisi leur déclaration et qui la modifie, une fenêtre vous demande la confirmation de la modification. Vous cliquez sur « Oui » et vous validez la déclaration de chiffre d’affaires.

2ème étape : Valider le montant des cotisations sociales

La page qui s’affiche ensuite vous indique le détail de vos cotisations et taxes. À cette étape, il s’agit du montant que vous devez en théorie payer. Vous n’êtes pas encore à l’étape de la validation du paiement. Vous pouvez donc cliquer sur « Valider ».

Une première boite de dialogue s’ouvre et vous demande de valider la déclaration. Vous cliquez sur « Oui ». Une deuxième boite de dialogue vous demande la confirmation de l’enregistrement de la déclaration et la possibilité de la modifier jusqu’à la date butoir, avant midi. Vous cliquez sur « Fermer »

3ème étape : Valider le montant que l’on souhaite payer

Vous devez maintenant valider le montant à payer et c’est là que réside la procédure particulière. L’URSSAF vous propose désormais soit :

  • de valider le paiement pour le montant automatiquement calculé
  • de modifier le montant et d’indiquer le montant que vous souhaitez payer.

Vous allez donc activer l’option de modification du montant. C’est la 1ère étape. Une case va apparaitre dans laquelle vous allez indiquer le montant que vous souhaitez payer. C’est la 2ème étape. Vous validez le paiement en cliquant sur « Payer avec ce mandat ». C’est la 3ème étape.

Attention : En validant, vous allez avoir l’impression que votre demande à payer 1 € n’a pas fonctionné car le montant reste inchangé. C’est une simple impression !!!

En effet, c’est seulement après avoir validé le paiement, que vous allez voir apparaître, juste en dessous de la période de déclaration, la phrase suivante : « Votre paiement d’un montant de (X) euros a bien été enregistré le (Date) à (Heure) ».

Vous téléchargez l’attestation comme on vous le propose. Vous constaterez alors qu’elle mentionne :

  • Cadre 1 : votre chiffre d’affaires réel
  • Cadre 2 : le montant de vos cotisations réelles,
  • Cadre 3 : le montant qui sera réellement prélevé sur votre compte.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

4ème étape : Demander un étalement de règlement à l’URSSAF

La démarche se fait à partir de votre espace personnel de lautoentrepreneur.urssaf.fr :

  • Via la rubrique « Messagerie »
  • Nouveau message > Gestion de mon auto-entreprise > Je rencontre des difficultés de paiement

Vous demandez un étalement de paiement en joignant le justificatif de la déclaration que vous venez de faire.

Conclusion : Vous savez désormais déclarer votre chiffre d’affaires et payer vos cotisations sociales. Nous espérons que ce tutoriel vous y aura aider.

Si vous souhaitez le conserver à portée de mains, vous pouvez le télécharger en format PDF en cliquant sur le bouton ci-contre.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire