Les micro-entrepreneurs du bien-être face aux approximations des textes législatifs « Covid-19 »

Les différents décrets qui ont été publiés à l'occasion de la gestion de la crise sanitaire qui secoue la France depuis un an, souffrent d'une certaine approximation qui permet aux forces de l'ordre et aux services de l'État d'en faire une interprétation défavorable aux micro-entrepreneurs du bien-être et des soins non conventionnels. L'UPSME revient sur ces différents points et explique ce qu'il faut faire.

0 commentaire

Les micro-entrepreneurs du bien-être et des médecines douces peuvent-ils exercer durant le couvre-feu ?

Tout en supprimant l'accès au fonds de solidarité à des milliers de micro-entrepreneurs, le gouvernement leur interdit également d'exercer leur activité durant les heures de couvre-feu. Cette décision est contestable et s'ils le souhaitent et si les clients acceptent de venir, l'UPSME invite les micro-entrepreneurs concernés à poursuivre leurs activités respectives après 18 heures.

0 commentaire

Le micro-entrepreneur doit-il payer les taxes CMA et CCI Services et Ventes ?

Des milliers de micro-entrepreneurs ont tort de croire que ces taxes sont obligatoires et surtout tort de croire qu’ils doivent la payer alors que leur activité et/ou le chiffre d’affaires qu’ils réalisent les exonère de ces taxes. L’UPSME vous apporte des solutions concrètes pour obliger l’URSSAF à vous rembourser des sommes qu’elle n’avait pas à vous faire payer.

4 commentaires

Les partenariats de l’UPSME : pour être aux côtés des Micro-Entrepreneurs

C’est à l’occasion de la signature d’un premier partenariat avec une école de formation que l’UPSME a souhaité mettre en avant sa politique en direction à la fois des organisations professionnelles et les centres de formation. Vous êtes intéressé par la mise en place d’un partenariat ? Rendez-vous à la fin de l’article avec nos coordonnées pour un contact rapide.

0 commentaire