Union Professionnelle au Service des
Micro-Entrepreneurs

La micro-entreprise est une réponse adaptée à des besoins particuliers. 

La micro-entre­prise doit obte­nir l’écoute des acteurs ins­ti­tu­tion­nels et para-éta­tiques.

Le micro-entre­pre­neur doit
pou­voir se consa­crer plei­ne­ment au déve­lop­pe­ment de son entre­prise.

L’UPSME agit auprès des pou­voirs publics et des orga­nismes sociaux pour cor­ri­ger les dys­fonc­tion­ne­ments et sim­pli­fier la micro-entre­prise.

La micro-entre­prise doit obte­nir la consi­dé­ra­tion des autres
pro­fes­sion­nels.

Le micro-entre­pre­neur doit être res­pecté comme un pro­fes­sion­nel à part entière par l’ensemble des acteurs éco­no­miques et sociaux.

L’UPSME mets en place des partenariats avec les entre­prises, les orga­ni­sa­tions pro­fes­sion­nelles, les orga­nismes d’accompagnement et les divers inter­lo­cu­teurs des micro-entre­pre­neurs.

La micro-entre­prise doit obte­nir une recon­nais­sance sociale.

La micro-entre­prise doit jouir d’une véri­table pro­mo­tion afin de libé­rer les talents.

L’UPSME informe l’ensemble de la société du fonc­tion­ne­ment de la micro-entre­prise et des ver­tus de la micro-éco­no­mie pour la col­lec­ti­vité.

Group of diverse people having a business meeting

Le micro-entrepreneur doit posséder les moyens de mériter sa place au coeur du changement sociétal. 

Il faut don­ner au micro-entre­pre­neur les ins­tru­ments de sa
réus­site. 

Le Micro-entre­pre­neur doit dis­po­ser d’outils péda­go­giques et adap­tés à une nou­velle expé­rience entre­pre­neu­riale.

L’UPSME accompagne le micro-entre­pre­neur à l’aide de tuto­riels, de dos­siers et des divers outils «be M-E».

Il faut enga­ger le micro–entrepre­neur dans un par­cours de
pro­fes­sion­na­li­sa­tion.

Le micro-entre­pre­neur doit avoir à cœur de ras­su­rer ses clients et de pro­té­ger les consom­ma­teurs.

L’UPSME professionnalise le micro-entre­pre­neur au tra­vers de chartes d’engagements res­pon­sa­bi­li­santes.

Il faut vac­ci­ner le micro–entre­pre­neur contre les peurs de la nou­veauté et de l’échec.

Le futur entre­pre­neur doit pou­voir com­pen­ser son inex­pé­rience en s’appuyant sur une écoute pri­vi­lé­giée et un accom­pa­gne­ment per­son­na­lisé.

L’UPSME soutient le micro-entre­pre­neur au quo­ti­dien face aux dif­fi­cul­tés qu’il ren­contre.

Notre fil d'actualités

Micro-entrepreneurs : les conditions d’accès au fonds de solidarité jusqu’au 30 septembre 2020

Le fonds de solidarité accessible à tous les micro-entrepreneurs a pris fin au 30 juin 2020. Depuis le 1er juillet et jusqu’au 31 décembre, il reste accessible à condition que les activités exercées fassent partie des listes S1 et S1bis.
Avec le dispositif du couvre-feu mis en place pour 54 départements, le fonds de solidarité est accessible à tous les micro-entrepreneurs sans exception.

Lire la suite

Les fiches pratiques de l'upsme

Le compte bancaire du micro-entrepreneur

Les données personnelles collectées par le micro-entrepreneur

La médiation de la consommation concerne le micro-entrepreneur

Les sophrologues sont-ils des commerçants ou des libéraux ?

Ma micro-entreprise

Je crée ma micro-entreprise

Je modifie ma micro-entreprise

Je clôture ma micro-entreprise

Je déclare mon chiffre d'affaires

La compta facile pour tous les micro-entrepreneurs

La plateforme comptable de l'UPSME (Bientôt disponible)

Le coin des bonnes affaires avec l'UPSME

Les bons plans de l'UPSME

L'UPSME s'engage à accompagner, à aider et à défendre le Micro-Entrepreneur tout au long de son parcours de croissance.

A ne pas manquer

a-ne-pas-manquer

Le facturier du micro-entrepreneur

Développé sur Excel, cette application va vous permettre d’éditer simplement vos devis, factures et notes d’honoraires en vous appuyant sur une base de données clients, services et fournitures.

Lire la suite

Questions récurrentes

Vous cherchez une réponse à une question simple ? Elle est peut-être là …

La prime d’activité peut être perçue par tous les travailleurs, salariés et non salariés. Les micro-entrepreneurs peuvent donc la percevoir dès lors qu’ils respectent les critères d’attribution.

Au 1er février 2019, sous la pression des « Gilets Jaunes », Emmanuel MACRON a fortement augmenté cette prestation pour donner du pouvoir d’achat aux revenus les plus faibles.

Lire la suite … 

Le micro-entrepreneur est avant tout un chef d’entreprise. À ce titre, il est donc dans l’obligation de tenir une comptabilité. Le législateur a néanmoins prévu certaines dispositions spécifiques à ce régime.

En savoir plus …

Depuis le 2 septembre 2019, les micro-entrepreneurs disposent désormais d’un espace unique dédié à leur micro-entreprise : déclarations de chiffre d’affaires, paiement des cotisations sociales, espace personnel, échange avec l’URSSAF, attestations, etc.

En savoir plus …